Entretien préalable licenciement

L’Association AVL est là pour vous répondre du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00

Entretien préalable licenciement
“L’AVL est là pour vous aider en cas de licenciement. Les expériences des uns et des autres pourront servir à tous. “

L’entretien préalable est une phase du licenciement imposée par le Code du Travail pour le licenciement pour motif personnel (inaptitude, disciplinaire, insuffisance…) et pour le licenciement économique. L’entretien préalable au licenciement n’a pas pour objectif uniquement le licenciement du salarié puisqu’il constitue une étape visant à trouver une solution qui peut être alternative au licenciement, comme un changement de poste ou un reclassement parfois.

Convocation à l’entretien préalable

La convocation à l’entretien préalable peut prendre la forme d’une lettre recommandée ou d’une lettre remise en main propre contre décharge ou par un autre moyen permettant d’attester de la date de réception de la convocation (lettre d’huissier, fax, télécopie…). La convocation orale n’est en revanche pas valable.
La convocation doit préciser les motifs de l’entretien préalable à savoir qu’un licenciement est envisagé afin d’être valide. De plus, la convocation à l’entretien préalable doit obligatoirement contenir une mention précisant au salarié qu’il peut être assisté pour cet entretien par la personne de son choix appartement à l’entreprise. Enfin, la convocation doit évidement indiquer la date, l’heure et le lieu de l’entretien.

Déroulement de l’entretien préalable

L’objectif de l’entretien préalable est « qu’un vrai dialogue puisse s’instaurer et conduire éventuellement à une solution du problème sans que l’on soit contraint d’en arriver au licenciement » Jean Bonhomme, rapporteur à l’Assemblée Nationale. Au cours de l’entretien, l’employeur doit expliquer les motifs l’ayant conduit à envisager le licenciement et recueillir les éventuelles explications du salarié.

Exemples de questions posées à l’association concernant l’entretien préalable au licenciement

Je suis convoquée dans deux semaines à un entretien préalable et j’aimerais me préparer à cet entretien. Comment faire afin d’être certaine que mes droits seront respectés car je n’ai jamais été dans cette situation ? J’aimerais qu’un reclassement professionnel s’effectue et surtout éviter à tout prix un licenciement que je redoute. Je voudrais également savoir si j’ai le droit d’être assister par un délégué du personnel lors de cet entretien préalable.

Je souhaiterais être contacté afin d’être conseillé au mieux avant mon entretien préalable d’avec mon employeur prévu pour la fin de l’année.
En effet, je suis salarié depuis 21 ans, en accident de travail depuis 2ans et reconnu inapte par la médecine du travail depuis le mois dernier. J’aimerais savoir comment préparer cet entretien préalable au licenciement et savoir si je dois me faire assister par quelqu’un.

J’ai été convoqué à un entretien préalable qui s’est soldé par un licenciement dernièrement. Je me pose aujourd’hui des questions car j’ai lu sur votre site internet que la lettre de convocation devait faire mention du fait que je pouvais être assisté lors de cet entretien alors que rien n’était inscri sur la lettre, je ne connaissais pas mes droits… Quels recours ai-je aujourd’hui car j’ai l’impression que mon employeur a bafoué mes droits ? L’entretien préalable s’est très mal passé dans la mesure où les motifs de licenciement invoqués par mon employeur ne reflètent aucunement la réalité.