Choisir son avocat de licenciement

L’Association AVL est là pour vous répondre du Lundi au Vendredi de 9h00 à 18h00

choisir avocat licenciement
“L’AVL est là pour vous aider en cas de licenciement. Les expériences des uns et des autres pourront servir à tous. “

Comment choisir un avocat spécialisé en licenciement ?

Le choix d’un avocat peut s’avérer compliqué, doit on faire appel à l’avocat que la famille ou les amis nous conseillent ? Doit on prendre un avocat ayant pignon sur rue ? L’avis de l’association est de choisir un avocat en fonction de certains critères afin de ne pas avoir de surprise sur sa méthode de travail. Ci-après quelques critères qui nous semblent important dans le choix d’un avocat pour se défendre en cas de licenciement.

Un avocat de licenciement avec qui la communication est bonne

Au premier entretien, la communication vous semblera presque toujours bonne. Vous pouvez alors vous poser quelques questions suite au premier échange pour faire le point. L’avocat a t’il répondu à mes principales interrogations ? Aurai-je des appréhensions à l’appeler à l’avenir si j’ai d’autres questions ? Vous choisissez un avocat pour qu’il vous épaule dans la procédure mais aussi pour qu’il vous explique ce qu’il se passe. Si vous n’y voyez pas plus clair après un entretien, c’est surement que l’avocat n’a pas pris le temps de bien vous éclairer, même s’il vous a semblé très sympathique…

Un avocat qui a l’expérience du licenciement

Un avocat ne maîtrise pas obligatoirement toutes les matières du droit. L’expérience du licenciement, c’est surtout le nombre de dossiers qu’il a géré en la matière. Vous pouvez lui demander quelle est son expérience en la matière. Le simple fait que l’avocat s’affiche comme spécialisé dans le droit du travail n’est pas un gage de compétence. En effet, le droit du travail est vaste et ne concerne pas uniquement le licenciement.

La question des honoraires de l’avocat

La question des honoraires de l’avocat doit être claire dès le début afin de ne pas avoir de surprise. L’avocat tient il compte de votre situation financière ? Accepte t il que vous lui régliez ses honoraires en plusieurs fois ? Vous ne devez pas être dans le flou quant aux honoraires de l’avocat.

Exemples de questions sur le choix d’un avocat spécialisé dans le licenciement

Avocat rupture conventionnelle

Mon employeur vient de m’envoyer une convocation pour procéder à une rupture conventionnelle. Sur la convocation il est stipulé que cela a été  convenu avec moi alors que cela est faux je n’ai jamais donné mon accord; j’aurais besoin d’un avocat pouvant me conseiller. Merci de votre retour.

Avocat licenciement inaptitude

J’aimerais avoir des renseignements. J’ai 32 ans de travail en magasin d’alimentation. J’étais en invalidité 1 ère catégorie depuis 2 ans en travaillant à mi temps. Le médecin de la sécurité sociale m’a passé en 2ème catégorie il y a 2 mois, la médecine du travail vient de me donner son avis d’inaptitude et m’a dit d’attendre la lettre de licenciement de mon employeur dans le mois. J’aimerais savoir a quoi m’attendre point de vue papiers et pécunier. Me conseillez vous de prendre un avocat spécialisé dans le droit du travail ?

Avocat faute inexcusable

J’ai été licenciée pour inaptitude totale car j’ai été reconnue en maladie professionnelle et en incapacité permanente par la sécurité sociale.
J’ai des éléments qui prouvent que mon entreprise savait depuis 5 années que j’avais des problèmes de santé et que rien était fait
ma situation était mise en danger.
Un avocat peut il prouver qu’il y a une faute inexcusable de la part de mon employeur ?

Avocat licenciement économique

Je travaille dans l’hôtellerie je vais être licencié économique collective, les représentants syndicaux ont mal négocié le licenciement, la direction va supprimer tout un service d’étage et prévoit bien sur la sous-traitance. Je suis travailleur handicapé, quel recours ? Avez vous un avocat qui peut m’aider ?

Avocat licenciement abusif

Merci pour votre association et les moyens mis en place. J’ai besoin d’être éclairée sur ma situation et les indemnités que cela engendre. Je suis en CDI depuis 11 mois, le patron de la boîte veut (je cite) “reset” l’équipe, il l’a écrit sur la messagerie commune pour proposer des ruptures conventionnelles aux intéressés. Je me suis sentie très visée par son message à raison: il a refusé la rupture à certains collègues qui la demandaient. Aujourd’hui je refuse la rupture conventionnelle car la rémunération chômage ne me permet pas de payer mon loyer, en lui disant il m’a alors avoué qu’il me voulait dehors et que si je n’acceptais pas il allait me licencier quoi qu’il arrive en septembre. Je cherche à comprendre les indemnités de licenciement afin de voir si elles sont plus avantageuses que la rupture conventionnelle. J’ai également peur d’être licenciée pour faute grave alors que ce n’est pas le cas et d’être pénalisée par la suite en cherchant un nouvel emploi. Pourriez-vous me renseigner sur les indemnisations et la réelle valeur de cette situation ? Est-ce légal d’imposer un chantage de la sorte ? Un avocat peut-il m’aider ?